Les boutons de rasage – ou pseudofolliculitis barbae – sont de petites bosses qui se développent sur la peau après le rasage. On peut les confondre avec des boutons d’acné car ils sont tout aussi disgracieux et douloureux. Au fil du temps, ces boutons de rasage apparemment inoffensifs peuvent se développer sur la peau de façon permanente.

D’où viennent les boutons de rasage

Les boutons de rasage sont logiquement causés par le rasage. Lorsque le poil est coupé sous la peau, il repousse en frisant et croit vers l’intérieur. Ces poils incarnés provoquent des irritations au niveau des follicules pileux, qui gonflent et finissent par former des boutons.

En utilisant une technique de rasage appropriée, vous pouvez aider à prévenir les boutons de rasage et les poils incarnés.

  • Mouillez-vous le visage avec de l’eau chaude pour ouvrir les pores avant le rasage.
  • Faites mousser généreusement la crème de rasage pour protéger la peau.
  • Utilisez toujours une lame de rasoir neuve (ou maximum 3 rasages) avec un rasoir de qualité.
  • Rasez-vous dans le sens de repousse du poil.
  • Tamponnez-vous le visage avec une serviette propre et froide après le rasage pour refermer les pores.

Si vous avez déjà des boutons de rasage, évitez de vous raser pendant quelques jours et hydratez-vous le visage avec un baume hydratante anti poils incarnés. Raser une peau déjà irritée par le feu du rasoir peut s’avérer plus douloureux et vous pourriez même vous retrouver avec des cicatrices.

Types de boutons de rasage

Il existe deux types de boutons de rasage, appelés extrafolliculaire et transfolliculaire. Dans le premier cas, les poils se retournent et pousse vers l’intérieur sans sortir de la peau. Dans le second cas, les poils sortent de la peau et se réintroduisent. Dans ce cas, vous pouvez couper la fin du poil, mais évitez à tout prix d’arracher complètement le poil. Vous vous retrouverez avec davantage de poils incarnés.

Qui est victime des boutons de rasage?

Les hommes sont plus à même de souffrir de boutons de rasage que les femmes. Ceci parce que les hommes sont amenés à se raser davantage et parce que la peau du visage est particulièrement sensible. Un récent sondage mené par l’American Academy of Dermatology a révélé que 78% des hommes ont déjà connus des irritations à la suite du rasage, ce qui inclut les boutons de rasage, les rougeurs et les douleurs.

Alors que seulement 20% des caucasiens ont des problèmes de boutons de rasage, diverses sources affirment que entre 60% et 80% des hommes noirs sont touchés. Ceci parce que les poils crépus des hommes noirs ont plus tendance à se courber et à retourner sous la peau que les poils raides. Une étude publiée dans le Journal of Investigative Dermatology a mis en avant le fait que les hommes aux poils frisés étaient 50 fois plus susceptibles de souffrir de boutons de rasage que leurs homologues aux poils raides.

Comme la peau noire est également plus sensible aux cicatrices chéloïdes, qui peuvent se développer si les boutons de rasage ne sont pas traités, il est particulièrement important pour les hommes noirs d’apprendre à prévenir et à traiter cette infection cutanée courante.

Sources

http://www.aad.org/media-resources/stats-and-facts/prevention-and-care/mens-skin-care
http://fr.wikipedia.org/wiki/Folliculite
http://www.bad.org.uk/for-the-public/patient-information-leaflets/folliculitis-barbae
http://docteur-picovski.com/blog/cicatrices-cheloides/