Au cours des dernières années, les fabricants de rasoirs n’ont eu de cesse de multiplier le nombre de lames . Les rasoirs sont devenus de plus en plus complexes avec 3 lames, 5 lames, 8 lames, des bandes hydratantes, exfoliantes et autres. Si vous êtes à la recherche d’un rasage confortable, précis et qui vous permet d’éviter les poils incarnés, vous feriez bien de ne pas suivre cette tendance. L’utilisation d’un rasoir à lame unique est pour vous la meilleure solution. Associé à une crème de rasage de qualité et d’un baume après-rasage, c’est la meilleure façon de se raser tout en évitant au maximum les poils incarnés.

Le problème des rasoirs multilames

Les publicités vantant les mérites des rasoirs multilames sont parfois (souvent) erronées. Elles nous racontent la plupart du temps que le passage des 1ère, 2nde et 3ème lames ne servent qu’à raccourcir le poil et éviter les passages répétitifs sur la peau. Ce qu’elles ne mentionnent pas cependant, est que les lames finissent par couper les poils sous la peau. Bien que ce soit une façon d’obtenir un rasage de près, cela augmente de façon exponentielle la probabilité de piéger le poil sous la peau. Cela entraîne donc la formation de poils incarnés douloureux, surtout pour les hommes au poil crépu ou frisé. Les follicules pileux poussent sous la peaux et gonflent pour former des boutons de rasage.
Beaucoup d’hommes qui souffrent de boutons de rasage attendent que ces boutons disparaissent avant de repasser par la case « rasoir ». Mais s’ils attendent, cela signifie aussi que le poil sera plus long au prochain rasage. Cela augmente le risque de tirer sur le poil, et d’irriter les follicules pileux. C’est un cercle vicieux.

Pourquoi est-ce qu’un rasoir à lame unique est recommandé?

Contrairement à une cartouche, une lame de rasoir glissera sur la peau de manière beaucoup plus douce et coupera le poil proprement, sans le tirer. La probabilité de formation de poils incarnés est considérablement réduite et la peau est moins irritée.
Vous n’avez pas besoin d’un rasoir qui coupe le poil sous la peau pour obtenir un rasage de près. Le rasoir de sûreté, associé au blaireau, soulève délicatement chaque poil. De cette façon, la seule lame suffit à couper près de la peau, laissant le poil quasi imperceptible mais assurant qu’il ne repoussera pas sous la peau.
Bien que le prix d’un rasoir de sûreté est plus élevé qu’un rasoir multilame classique, l’investissement est bien meilleur sur le long terme. Si vous analyser le coût unitaire du rasage sur un an, le rasoir de sûreté s’avère être bien plus rentable. Une lame simple coute environ 30 cents. Les cartouches coûtent entre 2€ et 5€. Si vous expérimentez le rasage avec un rasoir de sûreté, vous vous rendrez vite compte que celui-ci est bien plus agréable.  Rien ne peut expliquer cette différence de prix, hormis les frais marketing.
Un nombre croissant d’hommes se détourne des rasoirs multilames ou des rasoirs électriques et adoptent les rasoirs de sûreté. Les hommes sont de plus en plus exigeant et connaissent les avantages que procurent les méthodes traditionnelles de rasage dit « humide ». Une fois que vous aurez maîtrisé la technique de rasage avec un rasoir de sûreté, vous constaterez que votre peau est plus lisse et moins sujette aux irritations.

Pourquoi les rasoirs de sûreté sont moins populaires?

A ce stade, vous pouvez vous demander si les rasoirs à lame unique sont vraiment « meilleurs » que les rasoirs multilames. Si oui, pourquoi ne sont-ils pas plus populaires? Pourquoi ne sont-ils pas davantage commercialisés? Ai-je déjà vu une publicité vantant les mérites d’un rasoir avec moins de 3 lames?
La réponse est très simple et tient en un mot. BREVETS. Dans les années 1900, Gillette est devenu célèbre grâce à un rasoir utilisant des lames jetables. La compagnie a donc eu l’idée de breveter son invention. 20 ans plus tard, l’échéance de ce brevet était synonyme d’ouverture à la concurrence et de démocratisation du rasoir de sûreté. Les bénéfices n’étant plus au rendez-vous, l’entreprise se devait d’innover. Dans les années 70, 80, fut inventé et breveté la cartouche à 2 lame. Bien évidemment, Gillette qualifia sa nouvelle invention de meilleure que la précédente. Ils étaient de nouveau les seuls sur ce marché. Au fil des ans, le cycle d’innovation se répéta jusqu’à arriver aujourd’hui avec des cartouches de 6 lames ne garantissant pas un meilleur rasage pour tous.
Notre recommandation :
Retour à l’original. A la façon dont vos grands-pères se rasaient et expérimentez un meilleur rasage, plus doux et plus économique, avec un rasoir de sûreté.

Comment utiliser un rasoir de sûreté?

Avant le rasage, humidifiez le visage avec de l’eau chaude pour ouvrir les pores. L’idéal est donc de se raser après la douche. Ensuite, faites mousser une crème de rasage de qualité à l’aide d’un blaireau. La mousse permet au rasoir de couper le poil sans causer d’irritation.
Une fois que vous êtes prêt à raser, vous devez utiliser la bonne technique. Les rasoirs de sûreté sont conçus pour glisser sur la peau en formant un angle de 30° avec le manche. N’appliquez pas trop de pression sur le rasoir. Rasez vous toujours dans le sens du poil pour minimiser le risque de poils incarnés.
Après le rasage, appliquez un baume après-rasage pour apaiser la peau et réduire l’inflammation. Votre baume après-rasage devrait contenir des huiles essentielles, comme l’huile d’arbre à thé et l’huile de jojoba, pour réduire les risques de poils incarnés et d’irritations.